Comment prévoir les accidents de travail par les vêtements ?

Le port des vêtements de travail en ligne est obligatoire pour garantir la sécurité au travail. En effet, les travailleurs sont les plus souvent exposés à des risques physiques ou chimiques durant l’exécution de leurs obligations professionnelles en milieu du travail. Désormais, il existe de nombreuses offres d’équipement vestimentaire sur-mesure ou standard ou personnalisé conformes aux normes techniques de fabrication et répondant à toutes attentes. Mais alors, comment prévoir les risques d’accidents de travail par lesdits vêtements ?

Choisir parmi les différents types de vêtements de travail disponibles en stock !

Pour prévoir les différents risques professionnels qui pouvant survenir à l’occasion du travail, la loi impose aux entreprises et employeurs de s’équiper des vêtements de protection ou des vêtements de travail ou des vêtements d’images pour la sécurité des professionnels (logisticien-transporteur-livreur, gardien, femme de chambre, jardinier, électricien, vétérinaire, kiné, professionnel de santé, poissonnier, maçon, charpentier, couvreur, plombier, carreleur, agriculteur, plaquiste, professionnel BTP, peintre, mécanicien, etc.) et ce, suivant le niveau et la nature risque.

En premier lieu, les tenues de protection se déclinent sous 3 versions dont le port est fonction du niveau de risque. A savoir : l’EPI contre les risques mineurs sont conçus de manière simple et sont auto-certifiés par chaque fabricant. Il peut donc s’agir de la tenue des ménagères ou mécaniciens, de la parka et entre autre.

Ensuite, l’EPI contre les risques moyens doit procéder à des examens CE de Type requis par les normes CE et reconnus par la CEE. Vous pouvez ainsi porter un pantalon anti coupure ou du pantalon anti-coupure ou des chaussures de sécurité. Et l’EPI contre les risques majeurs ou mortels doivent se soumettre à l’examen CE de Type et également à un contrôle de la production pour garantir la qualité et plus d’assurance. On peut y citer : la tenue ignifuge, le casque, le vêtement de travail grand froid … En deuxième lieu, les tenues de travail demeurent les modèles basiques, mais qui peuvent varier en termes de couleur.

En dernier lieu, les uniformes ou tenues d’image sont utilisées à des fins publicitaires. Celles-ci peuvent être conçues sur-mesure ou personnalisée, colorées ou serties de log innovant. On l’utilise également pour renforcer la notoriété et réputation des produits ou services et les entreprises et également pour renforcer la fierté d’appartenance et la cohésion d’équipe.

Différents types de risques d’accidents de travail !

Le port obligatoire des vêtements professionnels se justifie par la protection contre la nature, le niveau et les différents types de risques professionnels rencontrés au niveau de votre milieu professionnel ou industriel. Ceci étant afin d’éviter les coupures ou douleur musculaires ou malaises cardiaques ou fractures ou brûlures ou chocs émotionnels ou les fuites de gaz ou les piqûres ou les intempéries (froid, chaleur, poussières, etc.) ou autre.

Parmi les risques professionnels les plus connus, on peut citer : les risques biologiques, les risques chimiques, les risques physiques, les risques d’explosion ou d’incendie, les risques psychosociaux ou encore les risques liés aux équipements de travail.

De primes abords, les risques biologiques émanent du contact fréquent avec les matières animales, entre les personnes atteint de la pandémie ou des épidémies chroniques ou faisant suite à des travaux à grande mobilité. Ensuite, les risques physiques proviennent des phénomènes mécaniques (bruit, chute, cisaillement, température, écrasement, vibration, etc.) répétitifs ainsi que les déplacements professionnels…

Conseil pour prévoir les accidents de travail !

De primes abords, vous devez bien s’adresser aux professionnels fabricants et vendeurs de tenues de travail de qualité et fabriquées conformément aux normes techniques françaises ou européennes. Ensuite, vous devez bien vérifier dans les étiquettes les normes de fabrication (EN 342 contre le froid, EN 343 contre la pluie, EN 145058 contre les climats frais, EN 471 pour une signalisation HV à usage professionnel, EN 1150ET 13356 pour une signalisation à HV à usage non professionnel, EN  381 favorable à l’utilisation des scies à chaînes, EN 510 contre le risque de happement, EN 14404 pour la protection des genoux, en 531 et 533 contre la chaleur et la flamme, EN 470-1 pour le soudage, EN 469 et 13911pour les sapeurs pompiers, EN 15419-13034-13982-14605-943 contre les risques chimiques, EN 14126 contre les risques infectieux, EN 1149 contre les risques électrostatiques, EN 1073 contre les risques radioactifs, etc.) de chaque modèle disponible en stock.

Puis, vous devez connaître et définir au préalable le type de risque rencontre régulièrement par les travailleurs. Pour les acheter, vous devez privilégier les critères suivants : connaître la réputation et notoriété du fabricant, les CGV, les différents types de tenues professionnelles mises en vente (combinaison de protection, pantalon anti coupure, etc.), les mentions légales, le plan du site…

La tenue professionnelle en entreprise : les règles à suivre
Commander des vêtements professionnels en ligne